concert

Denis Vase

mars 18th, 2019

Pas de commentaire

Lorsqu’à la demande de H Magnum – assurant la première partie du concert de Maître Gims – sur les 3200 les spectateurs présents, la majorité allume son portable dans la nuit de la salle des Docks Océane et le fait danser au-dessus de la tête, un joli ballet de lumières se forme emportant dans les étoiles, ceux qui ne s’y étaient pas encore laissés emporter. Et si ces étoiles s’éteignaient du ciel des Docks, elles étaient bien présentes dans les yeux de ceux venus voir leur idole, Maître Gims (souhaitant désormais être appelé Gims, tout simplement).

 

A 20h30, précises, le rideau rouge feu du Fuego Tour tombe sur la scène tandis que des artifices s’allument accompagnant l’arrivé de Gims.

Ainsi commence le show, très spectaculairement et sur la chanson « Sapé comme jamais » ayant probablement enfoncé le clou de la notoriété de l’artiste et déclenchant des cris du public proches de l’hystérie.

Durant 2 heures, les chansons se succèdent, elles donnent une furieuse envie de danser pour la plupart, et ceux qui sont installés dans les gradins ont bien du mal à rester assis. Mais quelques-unes de ses chansons sont également tristes, et Gims chante pour tous : pour les « anciens », ceux qui le suivent depuis longtemps, depuis ses débuts, mais aussi pour les jeunes, les plus nombreux sans doute, les ados avec leurs parents, ou les jeunes adultes entre amis ou en couple.

 

Gims est généreux et n’oublie pas ses copains artistes qui reprennent ses tubes et que l’on voit sur vidéo.

Un brin moralisateur, et n’oubliant pas d’où il vient – Gims est le fils d’une famille congolaise de 14 enfants, et de ses propos, c’est avec honte qu’il portait cela dans son enfance – il écrit pour dire que les petits gars d’ici ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont de vivre en ce pays…

 

Le spectacle est complet, la scénographie parfaitement orchestrée. Entouré de 4 musiciens et de 4 danseuses apparaissant au gré de ses chansons, l‘artiste aux lunettes noires a montré une fois de plus son talent de showman donnant plus qu’un concert, un véritable spectacle.

 

Ennevi

17 mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *