Photos

BASTIEN LE MOAN MARDI COMEDY

BASTIEN LE MOAN MARDI COMEDY

Denis Vase

avril 17th, 2015

Pas de commentaire

 

 

Bastien Le Moan se retrouve sur scène ce Mardi Comedy, « suite à une erreur d’organisation ». Voilà le public averti !

C’est dans une salle configurée façon cabaret, que gags, bons mots et situations grotesques vont se succéder pendant une heure quinze de dérision. Après avoir chauffé le public  en le  faisant participer par des grognements et cris d’animaux, et s’excusant au passage « pour ceux qui ont payé », Bastien choisit de nous parler de lui. Il se dit un « raté » et nous châtie en annonçant que ce spectacle « ode aux boulets, vous est dédié »….

Puis c’est au tour de l’émission de Jean-Baptiste de la Villardière d’être égratignée, ce dernier  ayant « le don de faire peur avec n’importe quel sujet ». L’occasion pour lui de prendre en exemple le ketchup, et d’introduire des personnages loufoques comme le chef de la brigade des tchup, ou le ketchup dépressif sous mayonnaix 2000. Rires dans la salle, délire sur scène !

Bastien s’attaque ensuite aux préjugés. « C’est dur d’être breton aujourd’hui…La femme bretonne est à mi-chemin entre le tourteau et le dolmen, c’est pour ça qu’on boit ! »….La salle est hilare et particulièrement réceptive au point  d’en troubler le comédien qui en perd le fil de son sketch.

Toute une série de personnages  vont encore nous être présentés, comme le père ayant connu une reconversion professionnelle et devenu juge après avoir été professeur. Et quand les mots de la cours de justice sont utilisés autour de la table du dîner familial cela donne…rires et fous rires !

Autre personnage : celui du moniteur d’escalade de la colo de vacances, pour le moins prétentieux et un brin agaçant, pour un  humour caustique. Vacances toujours, oui mais quelles vacances… quand il s’agit de confondre  et comparer séjour à la maternité et séjour touristique ! Il faut dire que Bastien a eu une année difficile « car je viens d’être papa » d’un petit « concession » !

Pour finir Bastien imagine sa propre mort, pour nous, sur scène. Humour toujours, mais cynique cette fois !

Le public conquis et acquis applaudit chaleureusement. Pari réussi pour ce Mardi Comedy. Prochaine édition avec un autre artiste le mardi 28 avril, et toujours au Magic Mirror.

 

Comments are closed.