Photos

Dieudonné En paix

Denis Vase

mars 14th, 2016

Pas de commentaire

Chers amis internautes, une fois n’est pas coutume, aucune photo n’illustrera le spectacle de « Dieudonné en paix » auquel ont assisté 1600 personnes aux Docks vendredi soir dernier,  l’artiste ne nous ayant pas donné l’autorisation d’en faire. Par contre, habituellement aucun journaliste n’est accepté à son  spectacle, (l’homme se méfierait-il de la presse ?), mais si vous lisez ces quelques lignes c’est que notre  demande n’a pas été rejetée, ce dont nous sommes les premiers étonnés ! Un grand merci donc, à la production !

On le sait tous, il règne un parfum de désaccord autour de l’œuvre de Dieudonné et une certaine  tension pourtant très injustifiée  était très palpable dès l’entrée des Docks, alors que tous ceux qui étaient  là, jeunes et moins jeunes, toutes origines confondues,  sont acquis à sa cause.  Il n’était  qu’à vivre  l’accueil chaleureux et très impressionnant,   en stand up, à son entrée sur scène telle une rock star, entre ovations,  cris et sifflets d’approbation, pour le comprendre. Rarement public havrais n’a été aussi réactif, si rapidement.

Dieudonné donne du spectacle, il apparait sur scène vêtu d’une longue cape à capuche tel un moine qui va prêcher la paix, ses premiers mots découlent d’ailleurs du titre du spectacle : « bonsoir mes frères, mes sœurs, que la paix soit avec vous, la paix intérieure bien-sûr ! ». De paix il en est question à travers des thématiques comme l’amitié, le sérieux, le pardon, égratignant au passage le monde judiciaire, (nous renvoyant à ses déboires avec la police, et l’étendue de son casier judiciaire),   l’éducation nationale, les hommes politiques, la démocratie, la religion, le handicap….tout cela sur un ton de confidence lorsqu’il s’adresse à un ami d’enfance retrouvé, ou avec l‘accent du diplomate africain, celui de l’employé de la RATP antillais, ou encore à la Gabin, mimiques à l’appui, et toujours dans le sillage de la quenelle ou son esprit ….

Humour grinçant, humour piquant, et alors ? Oui, le sketch sur le chat Poutine est hilarant, oui, celui de l’avion piloté par Andreas Lubitz l’est tout autant, et bien d’autres encore. Mais bien plus qu’un spectacle, c’est de la matière à réfléchir que Dieudonné nous livre, libre à chacun d’en tirer ses propres conclusions !

 

Ennevi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *