Non classé

Fête de la Bière Artisanale Normande

Denis Vase

avril 18th, 2016

Pas de commentaire

Quand on pense à la  Normandie et sa  gastronomie, les produits laitiers viennent tout de suite à l’esprit ainsi que les  produits issus de la pomme, comme le cidre et le Calvados, mais saviez-vous que la Normandie s’illustre aussi  pour sa bière ou ses bières devrais-je dire ? Avec les  33 brasseries artisanales  présentes sur l’ensemble des 5 départements, la Normandie viendrait-elle à se diriger vers la cour des grands, comme l’Alsace ou la région Nord, et/ou à renouer avec un héritage des Vikings qui le dit-on, auraient apporté ce breuvage en France dans leur drakkar, via les côtes normandes?

Si la bière n’a jamais été fêtée en Normandie jusqu’à ce jour, c’était sans compter sur l’heureuse initiative  de Jean-Luc Hamin, grand collectionneur depuis plus de 25 ans  d’objets ayant trait aux brasseries anciennes. Passionné dans l’âme, et avide de partager,  il a mis en place une première édition de la fête de la bière artisanale normande, dimanche dernier à Etainhus. Et bien lui en a pris, dès l’arrivée à Etainhus, au vu du nombre de voitures stationnées, on pouvait immédiatement comprendre que tout le monde était là !

Les 17 brasseurs présents ont pu faire découvrir leurs produits, de façon didactique  et gustative bien-sûr, puisqu’un gobelet au prix de 2€ était disponible à l’entrée (gratuite) de la manifestation, pour  goûter en toute simplicité avant de faire un éventuel choix d’achat.

Si la Paillette résonne bien aux oreilles des havrais, d’autres marques aux noms parfois décalés ou surfant sur les jeux de mots se sont installées sur les étals  telle « la cambrousse » que l’on peut trouver  à Gonfreville l’Orcher, « au pré de ma blonde » ou « quai des brunes » sortant de la brasserie de la lie en Suisse Normande.

Blanche, blonde, brune, rousse ou ambrée, au lin, miel, fruits dont la pomme- comme vous pouvez-vous en douter, Normandie oblige –  ont ravi tous les palais. Ceux qui ne boivent pas de bière (il y en a), auront pu passer du temps auprès de l’association « Libre expression » venue faire quelques démonstrations de scènes de vie quotidienne à l’époque des Vikings.

A l’image de l’orge  qui pousse au fil des mois, germe déjà dans l’esprit de Jean-Luc Hamin, une deuxième édition,  à récolter l’an prochain !

 

Ennevi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *