CIRQUE

GRAND CIRQUE DE NOEL

GRAND CIRQUE DE NOEL

Denis Vase

décembre 4th, 2017

Pas de commentaire

Si l’on s’arrête aux cris de joie et  applaudissements du public, le cirque de Noël fut une réussite, mais pour un public habitué des arts vivants et plus avisé, la magie de Noël promise n’a pas opéré.

L’accueil d’abord : un certain flottement a régné dans l’organisation de l’accueil du public. Des personnes ayant payé à prix d’or leurs tickets ont eu du mal à  accéder à leurs  places de choix « du carré d’or » déjà occupées par d’autres s’étant  surclassés eux-mêmes. Ils auraient eu tort de se priver, quand aucun contrôle n’est réalisé.

Avant que la séance  ne commence en retard de 30 mn,  le temps que tout le monde arrive, le clou du spectacle arrive déjà : le président du CE d’EDF entouré de ses collègues, venu faire un speech de propagande à la gloire de la grande entreprise devant un public incrédule pas concerné du tout mais très consterné, venu lui,  à prix fort !

Si quelques numéros sont réussis, le dernier en particulier où 2 hommes font tourner chacun une roue, prenant de grands risques au péril de leur vie juste pour le spectacle, ou encore celui des 4 hommes dansant sur un rythme très rapide et saccadé, et enfin, même si classique, celui des trapézistes, le tout n’a rien proposé de très original.

Le thème choisi, celui  des 1001 nuits aurait pu nous faire rêver grâce aux costumes chatoyants et bien portés, mais les chorégraphies des danseuses laissent à voir qu’elles n’ont pas suffisamment répété ensemble. Même la musique n’est parfois pas au point…

Les amateurs de numéros où les animaux interviennent y auront trouvé leur compte, et ils furent assez nombreux, entre animaux domestiques (chiens, ânes….), sauvages et plus exotiques (tigres,  éléphants, chameaux, zèbres…)   moi,  leurs tours de piste  m’ont lassés ….

Présente de puis 17h pour m’assurer une bonne  place, j’en suis ressortie à 20h20, pour un spectacle d’une heure trente,  sur les 2 heures annoncées ….

Faites vos comptes !…

 

Ennevi

3 décembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *