CIRQUE

Le cirque de Saint Pétersbourg

Denis Vase

novembre 30th, 2015

Pas de commentaire

Le cirque de Saint Pétersbourg  a hissé son vaste chapiteau au Champ de Foire ce week-end pour plusieurs représentations affichant complet ou presque pour chacune.

La magie du cirque a opéré dès le début du spectacle, et si l’on a l’impression de déjà-vu parfois, c’est toujours  un émerveillement de constater le travail réalisé avec les tigres, ou tous les animaux de la « caravane » (les 6 dromadaires, les 2 chameaux, les 3 lamas, et le zèbre) ou  encore avec ceux menés dans une ambiance far-west et cow boys, où les 2 vaches, les 2 porcs, les 5 oies, et les 4 poneys s’exécutent sur fond de musique country.

Chaque numéro est entrecoupé de chansons et /ou de danses avec déploiement de costumes de toute beauté, rappelant, cirque de Saint-Pétersbourg oblige, le folklore russe.

Stupeur et tremblements pour cet artiste équilibriste, jonché sur une tablette posée de plus en plus haut sur un cylindre, mais aussi et surtout pour les 4 motards enfermés dans une sphère, faisant hurler leur engin à toute vitesse, et tournant tels des toupies   : spectacle impossible à réaliser s’il n’était pas réglé à la précision du millimètre…

Rires (bien-sûr),  en réponse  aux  pitreries clownesques, d’un grand clown bien embarrassé par sa petite auto, ou par ses vélos à la taille peu probable et si peu adaptée.

Etonnement : mais comment font-ils pour s’habiller et se déshabiller si vite, mais comment est-il possible de réaliser de telles figures avec des lumières lasers ?

Compassion envers ces 3 artistes menant à mal leurs muscles saillants, afin de réaliser les plus belles figures d’équilibre et d’acrobaties.

Vous l’aurez compris, le cirque de Saint-Pétersbourg a permis au public de vivre  tant d’émotions, et si les étoiles étaient sur la piste, elles l’étaient également dans les yeux des petits et grands.

 

Ennevie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *